HORREUR : UNE JUMENT DEMEMBREE

Le drame de Quamille jument massacrée à Taissy


Agrandir la photo
Cet habitant de Verzenay est le propriétaire de Quamille, le cheval retrouvé démembré ce week-end dans un pré de Taissy (l’union d’hier). « Elle était câline, affectueuse. Elle a dû répondre à l’appel de ceux qui l’ont tuée ».

Le cheval abattu et dépecé ce week-end dans un pré de Taissy servait d’attelage à un habitant de Verzenay. Indigné par autant d’horreur, Thierry Georgeton évoque le souvenir de Quamille.

« JE ne comprends pas qu’on puisse tuer un animal de manière aussi effroyable. Il faut faire preuve d’une insensibilité que je n’ai pas. C’est révoltant. » Thierry Georgeton est sous le choc, hanté par « ces images de boue, de sang, de barbarie que j’aurai en mémoire pour le reste de ma vie ».« J’ai créé mon entreprise « Les Attelages de Verzenay » le 2 janvier 2008. Je propose des promenades commentées en calèche à travers les vignes et les curiosités du village. Originaires du Tyrol, les Haflinger sont des perles, des chevaux très intelligents, très fins. Au bout d’un mois de dressage, Quamille et Quannelle savaient déjà faire de l’attelage. » Propriétaire de quatre autres chevaux, Thierry Georgeton loue une pâture de quatre hectares entre Taissy et Sillery.
« Ce week-end, il y en avait deux chez mon beau-père. Lundi matin, quand je me suis rendu à la pâtur e, je n’ai vu que trois chevaux. C’est Quamille qui manquait. En regardant autour, j’ai vu qu’elle était allongée dans le chemin. Je pensais qu’elle était blessée. Je me suis approché. J’ai découvert le carnage. Je n’y croyais pas. Je me demandais si je n’étais pas dans un cauchemar. »
Les tueurs ont découpé et emporté les quatre membres de Quamille. Ils ont aussi prélevé les filets de chaque côté de la colonne vertébrale.
Ils l’ont abattue le long de la clôture, peut-être avec une arme à feu (elle avait un trou sur le front mais sans balle apparente), avant de la tirer sur le chemin.
« C’est la fin de l’hiver. Les chevaux n’ont plus grand-chose à manger dans la pâture. Vous leur montrez une pomme ou un morceau de pain, ils viennent tout de suite, surtout Quamille. C’était la plus câline, la plus affectueuse. Elle a dû répondre à leurs appels. »
Lundi, quand il a découvert sa jument, ses yeux

étaient encore ouverts. « Elle semblait me dire « Pourquoi? Moi qui étais si douce, si gentille et qui faisais tant confiance aux humains. »
Les trois compagnons de Quamille présents la nuit des faits — Quannelle, Flocon et Viking — ont été traumatisés. « D’habitude, ils viennent me voir mais là, j’ai du mal à les approcher. Ils ont peur. Leur confiance en l’homme a été balayée. Il va falloir des mois de travail pour les réapprivoiser. »
M.Georgeton a mis Quannelle à l’abri. Il lui faut maintenant recréer une nouvelle paire d’attelage, « et panser les plaies de l’âme ».

Fabrice Curlier



***

Des tueurs expérimentés ?

Thierry Georgeton en est convaincu. Ceux qui ont massacré Quamille ne sont pas des amateurs.
« Elle a été découpée proprement avec un outil électrique. Par endroits, il y a des traces de couteau claires et nettes. Pour accéder au pré, ils ont découpé deux grillages qu'ils ont rabattus comme pour faire une porte. Ils avaient des sacs poubelles avec eux pour emporter les morceaux de viande. On a retrouvé quelques ficelles. »
Adhérent de la Fondation Brigitte Bardot, le docteur Jean-Philippe Collet, de Verzenay, pense lui aussi à des tueurs expérimentés. « La jument pesait 400 kilos. Seuls des gens qui sont habitués, qui ont la main, peuvent découper dans la nuit ou la demi-obscurité une bête de cette taille. »
Les tueurs sont venus pour la viande. Ils n'ont rien volé alors qu'il y avait pourtant de nombreux matériels entreposés dans les installations du pré. « Ils ont retiré plus de 150 kilos de viande sur Quamille » indique M.Georgeton.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site